28Fév/13

Kikkoman 2013 : Guillaume Pillavoine au pied du podium

Le 18 février 2013, les 16 finalistes du concours Kikkoman divisés en deux sections, baccalauréat professionnel cuisine et brevet professionnel cuisinier* s'affrontaient à l'école Ferrandi à Paris. À partir des sauces Kikkoman (soja, wok Sukiyaki, Teriyaki et Yakitori) et d'un panier d'ingrédients choisis par le président Thierry Marx, chef exécutif et directeur F&B du Mandarin Oriental Paris, les candidats devaient élaborer une recette de plat principal. L'omble chevalier, écrevisses, pommes grenaille, fenouil, tomates, ainsi que des produits de crémerie et d'épicerie composaient le panier. Le CFA Interpro de l'Aube était représenté par Guillaume Pillavoine, apprenti en BP cuisine au restaurant Urbain IV à Troyes. Guillaume se classe 4ème de sa catégorie. Un excellent résultat à un niveau national après sa victoire au Trophée Mille 2011..[Gallery=8]

Cette année 28 professionnels de la restauration composaient le jury, 22 pour le jury dégustation et 6 pour le jury pratique. Devant les chefs, les journalistes et le président de Kikkoman Trading Europe, Naoyuki Kiyomatsu ; Thierry Marx n'a d'ailleurs pas manqué de le souligner : "Pour reconnaître vos envies et vos créations, vous aviez un jury exceptionnel."

Le président du concours depuis sept ans a également ajouté : "Sachez maîtriser les fondamentaux comme la cuisson et l'assaisonnement, la moindre petite erreur peut vous faire perdre des points essentiels. Et n'ayez pas peur du couteau, du feu et du temps, ce sont les trois piliers de notre métier."

Avis aux apprentis qui souhaiteraient s'inscrire l'année prochaine, le concours Kikkoman fêtera ses vingt ans et de nouvelles idées sont déjà en cours d'élaboration…